Démarche de vie

Journal d’une remise en question

En ce moment, je suis dans une grosse phase de remise en question de ma vie. La direction que je veux lui donner, la définition de ce qui me fait fuir ou me fait vibrer, mes aspirations personnelles et professionnelles… Moi qui pensais que tout était clair et tracé pour encore de longues années, voilà que d’un coup, mon cerveau décide de tout envoyer péter.

Après un bac + 5, je me rends compte que les jobs d’ingénieurs me donnent de l’urticaire, et qu’après seulement 3 ans d’implication dans le domaine de la montagne (ma passion d’alors), j’ai déjà l’impression d’en avoir fait le tour. Ce n’est pas facile de voir ses convictions exploser du jour au lendemain, sans raison apparente…

Les premières semaines de cette remise en question ont été très difficiles à gérer pour moi, car source d’une grande panique intellectuelle. Moi qui suis une nana qui aime tout contrôler et faire des combo diagnostics-plans d’actions à tout va, cette crise identitaire imprévue a été difficile à accepter.

Panique à bord dans mon cerveau !

Mais en lisant quelques articles sur internet (merci les recherches à 1h du matin du style « je ne me sens pas faite pour travailler » ou encore « je ne me sens pas en accord avec ma vie » … non mais sérieux !?), je me suis rendue compte que j’étais loin d’être la seule dans mon cas. Malgré ce qu’on voudrait nous faire croire, non, nous ne sommes pas tous fait pour suivre le même chemin, et chaque chemin, s’il est choisi avec le cœur, est bon.

En comprenant que ma situation psychologique n’était pas le signe d’un bug monumental dans la matrice, mais tout à fait normale vu ma personnalité, et en voyant que d’autres personnes avaient eu les même « symptômes » et avaient brillamment réussi leur changement de vie, j’ai accepté cette « crise ». Et à partir de ce moment-là, j’ai commencé à trouver un plaisir insoupçonné dans ce challenge personnel et intellectuel que représente cette remise en question.

C’est la première fois que je prends pleinement conscience de mon intuition. Cette petite voix intérieure qui t’indique que tu n’es pas sur le bon chemin, que tu n’es pas en accord avec tes valeurs ou ta personnalité. Au début, je pensais qu’avoir ce Jiminy Criquet qui ne fait que me dire « nan nan naaaan, c’est pas par làààà ! » au lieu de simplement me dire « tient, ton chemin c’est celui-là » allait être insupportable. Mais en fait c’est incroyablement stimulant.

Un grand jeu d’enquête s’ouvre : celui de creuser plus profondément la compréhension que j’ai de moi-même, et découvrir le chemin que veut me faire emprunter ma petite voix intérieure.

A partir du moment où l’on accepte de prendre les petites routes de la vie au lieu de suivre la grande autoroute construite par la société, et qu’on se donne le droit de se planter monumentalement de chemin, en ayant conscience que chaque mauvaise décision est source de grands apprentissages qui nous rapprochent de la réussite, alors ce jeu d’enquête devient vraiment ludique.

Je n’ai pas choisi le titre de mon blog au hasard. Je ne suis ni une grande aventurière, ni une grande sportive, ni une grande globe trotteuse. Ce site ne se veut pas être un site référent en termes de voyage, de sport, ou encore de coaching personnel. Il y a une foule de gens qui font bien mieux que moi, dans tous les domaines. Il est simplement le site de quelqu’un qui explore la vie, SA vie, dans toute sa complexité, ses changements, ses évolutions.

Je ne sais pas où je vais, mais j’ai la certitude que je regarde dans la bonne direction. Je me pose un milliard de questions, mais j’ai le sentiment d’avoir raison de me poser toutes ces questions. Depuis que j’ai accepté cette crise identitaire et le jeu d’enquête hyper complexe qui s’ouvre devant moi, mon Jiminy, soulagé que je l’écoute enfin, a arrêté de tambouriner dans mon cerveau. Paradoxalement, je me sens apaisée, alors que je sais que je vais emprunter des chemins tortueux et pleins de buissons !

Cette période d’incertitude dans ma vie me fait éprouver une immense gratitude pour mes parents et mon frère, qui me soutiennent dans cette remise en question, malgré le flou qu’elle fait planer sur le déroulement de ma vie. Je me doute qu’ils seraient rassurés de me savoir en sécurité financièrement, avec un logement et un emploi stables. Mais ils savent aussi ce qui correspond ou non à mon caractère, et doivent sentir que mon épanouissement ne se trouve pas là-dedans. Ce sont même eux qui m’ont déconseillé de postuler à un poste de chargée de mission tout-beau-tout-propre basé à Marseille !

Je ne sais pas si j’aurais le courage de prendre les petites routes s’ils n’étaient pas derrière moi à me soutenir dans mes choix. Alors juste pour ça, je leur dis MERCI, merci de faire confiance à ma petite voix et de m’avoir appris à toujours sortir avantageusement mon épingle du jeu, quelques soient les cartes que j’ai. Et désolée d’avance à mes autres proches, que je ne pourrais sans doute pas rassurer tout de suite sur cette histoire d’emploi stable et de situation gratifiante aux yeux de la société…

Dans cette quête personnelle, j’ai commencé à me pencher sur des ressources traitant de développement personnel. Non pas pour m’aider à trouver mon but, mais pour me permettre de me construire un chemin le plus riche possible. Mes premières trouvailles (lectures, chaînes youtube…) me confortent dans mon idée que pour arriver sur la route qui me convient, je dois rester curieuse de tout, et osez tenter de nouvelles expériences, toucher à de nouveaux milieux, rencontrer de nouvelles personnes. A partir de maintenant, je vais pouvoir, voire même devoir, aller explorer des pistes, qui peut être me conviendront et m’ouvriront des portes, ou peut-être ne me conviendront pas, mais seront dans tous les cas source d’apprentissage.

Sur ce, je vous laisse sur cette vidéo, qui j’espère vous parlera aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *