Voyages

Hissez haut !

Mes valeurs écologiques de plus en plus fortes m’ont amenées à revoir mes habitudes de voyage. Fini l’avion sans raison valable. Et donc les grandes distances. Mais sur le principe, ça m’embêtait un peu de ne pas trouver d’alternative. Pour l’idée de rester libre de voyager sur de longues distances même sans énergie fossile.

La navigation à la voile est l’une de ces alternatives. Et une bonne. Mais c’est un domaine qui m’est COMPLÈTEMENT inconnu, et qui me fait limite flipper, moi et ma peur du large. Alors pourquoi ne pas aller tester ?

Je ne suis pas très fan des cours, des stages collectifs, des trucs un peu normés. J’aime apprendre par moi-même, ou en prêtant main forte à des passionnés. J’aime écouter leurs récits de vie, comprendre où et comment prend racine leur passion, m’imprégner de leur façon de faire. J’apprends mieux en regardant, en écoutant, en m’immergeant.

Mais comment dénicher un.e passionné.e de voile qui accepterait de me prendre sur son bateau, moi la grande novice de l’extrême !? Pour aider, encore faut-il à peu près savoir comment faire !
Comme cela ne coûte rien d’en parler autours de moi, j’ai lancé l’info aux quatre vents. « Jeune fille bourrée d’envie d’apprendre et n’ayant pas deux mains gauches cherche bateau et capitaine pour lui apprendre deux trois trucs ! »

Les vents marins (et facebookiens) ont porté ma recherche aux bonnes oreilles, et de fil en aiguille me voilà présentée à un Capitaine et son bateau. Quelques semaines plus tard, nous embarquons, lui, moi, et une amie à lui, toute aussi novice que moi. L’objectif est clair : naviguer une semaine tranquillement, sans se prendre la tête, pour qu’on apprenne, qu’on profite et qu’on en ressorte grandies.

La vie en voilier se révèle très particulière. Pour moi et mon besoin d’espace vital et de solitude, c’est un peu nouveau à gérer. Mais tout se fait assez facilement, et je suis assez vite à peu près opérationnelle pour aider à la navigation. Quel bonheur d’être à la barre, à l’heure magique du coucher de soleil, le vent poussant le bateau à presque 6 noeuds ! Les grands espaces du large, les lumières incroyables du crépuscule en mer, la navigation nocturne sous l’orage, les levés de lune rouge… sont des moments qui m’ont énormément marqués par leur beauté et leur intensité.

Je ne sais pas si je me lancerai plus sérieusement dans la navigation à la voile, on verra où la vie me mènera sur cette thématique là. Mais je suis heureuse et reconnaissante d’avoir pu vivre cette expérience inédite et unique, qui me laisse de très jolis souvenirs !

Et pour conclure : n’hésitez pas à confier vos vœux aux vents, ils peuvent faire du bon travail en les portant aux oreilles des bonnes personnes 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *